logo_préfecture logo_bfc logo_emfor
picto_imprimer
photo bandeau intermittents du spectacle

L’art de vivre ou vivre de l’art

Zoom #conseils #contrat #metier

La passion et la visibilité ne suffisent pas à payer les factures ! Les professionnels du spectacle ont un calendrier de travail parfois décousu. C’est là qu’intervient un régime conçu spécialement pour répondre à cette question  : l’intermittence du spectacle.

Publié le 12/12/2022

Mis à jour le 17/04/2023

Comment sont rémunérés les professionnels du spectacle ?🎺 

 

Bonne nouvelle pour tous les passionnés d’art, il est possible de vivre d’une activité liée au monde du spectacle ! Avant de monter sur scène, assure-toi d’être bien renseigné sur les spécificités de ce secteur si particulier où rien ne se fait comme ailleurs. Les professionnels du spectacle sont très rarement embauchés avec des contrats classiques tels que tu les connais, CDDContrat à durée déterminée ou CDIContrat à durée indéterminée. On parle plutôt de CDD d’usage : tu es employé pour une mission spécifique courte (de quelques heures à plusieurs jours), ça colle donc bien aux prestations que proposent des professionnels du spectacle (concert, expo, animation…). À la fin du CDDContrat à durée déterminée d’usage, tu touches un cachet qui constitue l’essentiel de tes revenus. 

photo cameraman

Comment devenir intermittent du spectacle ? 🤔 

 

507. Ce nombre ne te dit peut-être rien pourtant sa simple évocation suffira à capter l’attention des intermittents à des kilomètres à la ronde. Pas question de modèle de voiture ici, il s’agit en fait du nombre d’heures de travail à effectuer au cours des 12 derniers mois pour prétendre au régime d’intermittent du spectacle. Une fois le compteur rempli, tu pourras t’inscrire auprès de France Travail pour décrocher le sacro-saint régime d’intermittent. 🥂 

"Notre statut permet aussi de faire payer les places de concerts ou de spectacles pas trop chers. C’est très rentable finalement, puisqu’on fait vivre la culture. Mais est-ce que la culture doit être rentable ? Ça c’est un autre débat ! " Charles, technicien lumière et intermittent du spectacle. 

Source : mauvaisegraine-magazine.fr 

C’est quoi être intermittent du spectacle ?

 

Tu t’en doutes, ce n’est pas toujours facile de trouver des contrats et parfois les travailleurs connaissent des mois avec peu (ou pas) de travail. Le régime d’intermittent du spectacle les aide justement dans ces périodes creuses en leur versant une indemnisation journalière. On parle généralement de « statut » mais en réalité ce n’est pas un statut juridique mais bien un régime particulier !  

Le montant de l’indemnisation est très variable car elle dépend de plusieurs facteurs comme les revenus qu’ils ont touché l’année précédente ou encore le salaire de référence de leur métier. Ils peuvent aussi percevoir le chômage (pendant 243 jours maximum) ainsi que le RSARevenu de solidarité active. Enfin, les intermittents ont également le droit à des congés dits "congés spectacles" ! 

Une indemnisation bienvenue ! 

Au cours d’une année, 95% des intermittents du spectacle cumulent revenus et indemnisation.  

image technicien lumières

Des professionnels sur scène et en coulisse

 

Le spectacle vivant, c’est un vrai travail d’équipe : en plus des artistes qui performent sur scène, on retrouve des héros de l’ombre avec des métiers très différents ! Derrière l’appellation d’intermittents du spectacle, il y a par exemple : 

  • Des artistes (comédien, musicien, danseur…) 🎙 

  • Des techniciens (ingénieur du son, machiniste, éclairagiste…) 🎥 

  • Des organisateurs (metteur en scène, régisseur, secrétaire…) 📄 

Des clichés qui ont la vie dure

 

Tu as peut-être déjà entendu tout et son contraire sur les intermittents du spectacle, et notamment pas mal d’idées reçues qui découlent souvent d’une méconnaissance du grand public vis-à-vis de ce statut. En voici quelques-unes : 

Ils ne travaillent QUE 507h par an. 507 heures, c’est le temps de travail minimum pour prétendre au régime d’intermittent. Cependant, la majorité des intermittents essaient de faire le plus d’heures possibles chaque année. Se contenter du minimum, c’est aussi percevoir une indemnisation minimum !  

Pas besoin de faire des études pour ça. Tu l’as compris, il y a grande variété de métiers dans le monde du spectacle. Devenir chef OP, ingénieur du son ou directeur artistique ça passe souvent par la case études supérieures. Pour ce qui est des performeurs, il existe des écoles spécialisées et même des diplômes d’État comme la licence Arts du spectacle à l’Université de Franche-Comté.  

Être intermittent, c’est la planque. Une représentation d’un soir, c’est énormément de préparation ! Entre les répétitions, la composition, le montage de la scène, les balances, la communication autour de l’évènement etc. Et c’est sans compter la recherche quotidienne de contrats et la promotion de leur art/travail.

Point stats 🤓 

On compte plus de 240 000 intermittents du spectacle en France. Ça parait beaucoup mais ils étaient encore plus nombreux avant la crise sanitaire qui a énormément impacté ce milieu ! 

gif je serai chanteur